Les organismes réglementant la profession de traducteurs et interprètes assermentés

Les organismes réglementant la profession de traducteurs et interprètes assermentés

            À l’instar de toute profession libérale, les traducteurs assermentés ont créé de divers organismes et corps afin de défendre leurs droits et faire porter leurs voix. Le cadre juridique de ces organismes est quelque peu différent d’un pays à l’autre. Toutefois, ceux-ci sont principalement chargés de la même mission.

Aujourd’hui, le traducteur assermenté se trouve dans un marché très diversifié où l’on assiste parfois à des ambigüités voire malentendus concernant la nature de ses fonctions et ses vocations. Un organisme précisant ses missions et ses rôles et défendant ses droits demeure une nécessité incontournable.

Association, ordre, syndicat, fédération… de différentes dénominations qui renvoient au même principe : protéger la profession du traducteur et interprète assermenté.

En Tunisie, les traducteurs et interprètes assermentés ne sont pas encore organisés dans un corps portant leurs voix. Ils se voient suffisamment défendus par le Ministère de la justice puisqu’ils exercent leurs fonctions sous sa tutelle.

Dans plusieurs pays, les organismes représentant les traducteurs assermentés jouent un rôle décisif dans la promotion de la situation sociale et financière de ceux-ci. Des caisses sociales sous leur égide ont été créées, les tarifications de traduction ou d’interprétation ont été fixées sans oublier le rôle de leurs doyens dans les concours nationaux de recrutement de traducteurs et interprètes assermentés.

Ces organismes ont brisé tout déficit de communication entre ses adhérents et tout établissement désirant se communiquer avec les traducteurs et interprètes assermentés.

La majorité de ces organismes se dotent de sites web dans lesquels on trouve des explications et précisions de leurs missions et rôles et les moyens de se communiquer avec leurs bureaux exécutifs ou encore avec les traducteurs et interprètes assermentés.