Le traducteur assermenté et la légalisation des traductions auprès des ambassades

Pour entrer sur le territoire de certains États dont il n’est pas ressortissant, tout requérant doit présenter une demande de visa à l’autorité diplomatique ou consulaire de l’État requis. Le dossier de demande de visa est constitué des documents demandés par cette autorité et présentés généralement dans sa langue officielle.

C’est pourquoi, le requérant doit traduire ses documents constitutifs de son dossier de visa vers la langue officielle du pays où il s’apprête à voyager.

Les dossiers de visa de long séjour (études, regroupement familial, etc.) doivent impérativement être traduits par les soins d’un traducteur assermenté reconnu par cette ambassade. Faute de quoi, le requérant sera invité à refaire la traduction de son dossier ou sa demande de visa sera refusée d’emblée. Plusieurs ambassades et consulats en Tunisie ont préféré fixé des listes de traducteurs assermentés dont la traduction sera reconnue par leurs services.

Par ailleurs, les documents présentés aux fins de traduction doivent être légalisés avant et après la traduction par les ministères compétents. Par exemple, l’acte de mariage rédigé par un notaire doit-être légalisé avant et après la traduction par le Ministère de la Justice et le Ministère des affaires étrangères. Le diplôme du baccalauréat doit être légalisé avant la traduction par le Ministère de l’éducation et le Ministère des affaires étrangères. Puis, le document traduit doit-être déposé aux Ministère de la Justice et des affaires étrangères pour légalisation.

Ces procédures sont exigées dans les cas des visas de long séjour par la plupart des ambassades et consulats à l’instar de Belgique, Suisse, France, Angleterre etc.

Elles ne sont pas autant demandées pour les dossiers de visa de court séjour (tourisme, visite familiale…) où il suffit de déposer les documents requis traduits par un traducteur assermenté ou correctement rédigé en français par les services compétents.

Plusieurs ambassades et consulats ont lancé des portails sur net afin d’expliquer les procédures et d’éviter toute ambigüité au sujet des demandes de visa. Il suffit de consulter ces plates-formes et de prendre connaissance des informations qui y sont amplement développées.

 

Voici quelques liens qui peuvent en l’occurrence vous servir :

Ambassade de Belgique en Tunisie

http://tunisia.diplomatie.belgium.be/fr/services-consulaires/legalisation

 

Ambassade de France à Tunis – Campus France

http://www.tunisie.campusfrance.org/page/Liste-des-traducteurs

 

Ambassade d’Italie en Tunisie

http://www.ambtunisi.esteri.it/ambasciata_tunisi/resource/doc/2016/08/autorisation_mariage.pdf

 

Ambassade de Suisse de Tunisie

https://www.eda.admin.ch/tunis

 

Ambassade d’Allemagne de Tunisie

http://m.tunis.diplo.de/Vertretung/tunis/fr/04/Konsularischer__Service/Legalisationfrz.html