Le traducteur assermenté et les outils d’aide à la traduction

Le traducteur assermenté et les outils d’aide à la traduction

            Aujourd’hui, le traducteur a réellement besoin d’outils d’aide à la traduction notamment dans les mégas projets où l’ont doit fournir une traduction correcte dans un délai généralement restreint.

Les chercheurs en informatique n’ont pas manqué à répondre à ce besoin en créant et développant des logiciels diversifiés dont la vocation consiste principalement à aider le traducteur assermenté ou professionnel à traduire les mégas projets plus rapidement, à réviser sa traduction et à consulter les dictionnaires informatisés ou encore les banques de données terminologiques.

Parmi les outils d’aide à la traduction considérablement utilisés par les traducteurs, on note essentiellement :

  • Les mémoires de traduction,
  • Les logiciels de traduction assistée par ordinateur,
  • Les logiciels de relecture assistée par ordinateur,
  • Les banques de données terminologiques,
  • Les dictionnaires informatisés,
  • Les corpus informatisés, etc.

Il s’agit d’outils auxquels les traducteurs ont recours afin de mieux gérer les mégas projets de traduction notamment en termes de délai.

Toutefois, il convient de souligner que ces outils ne remplacent aucunement l’intelligence et la compétence du traducteur humain. En effet, ils ne sont que des instruments utilisés pour accélérer les délais des travaux de traduction.

Les phraséologies, les tournures de phrases, les sens figurés des mots… ne peuvent être proprement mis en valeur que par un traducteur humain. D’ailleurs, la relecture voire la correction des traductions fournies par les logiciels demeure une tâche incontestable. En revanche, les mémoires de traduction et les dictionnaires informatisés ou en ligne sont des outils très pertinents pour tout traducteur cherchant essentiellement à relever le défi du délai tout en garantissant une qualité de traduction experte.